Les mythes sur la voiture électrique


voiture electrique

La voiture électrique étant assez récente sur le marché de l’automobile, certaines idées reçues sur la voiture électrique persistent. Les voitures électriques seraient faibles, lentes, mauvaises pour la planète, trop chères… Cependant, certaines de ces accusations ne sont pas basées sur des faits et ne sont que de simples préjugés.
Voyons donc quels sont ces mythes, et tâchons d’y apporter de la nuance.

  • La recharge

Les voitures électriques prennent du temps à charger

Il faut d’abord noter que les bornes de recharge sont pour la plupart utilisées à domicile. Les propriétaires de voitures électriques peuvent donc assez aisément recharger leur véhicule pendant la nuit. Les bornes de recharge, recharge de plus en plus vite les voitures pour un gain de temps si vous souhaitez partir en vacances loin, cela est possible avec une voiture électrique. Vous allez mettre un peu plus de temps néanmoins vous allez économiser énormément.
Il faut ensuite noter que certaines bornes permettent de recharger votre véhicule assez rapidement. C’est le cas par exemple de l’ENYAQ iV qui permet d’obtenir une recharge haute performance jusqu’à 125 KW. Il suffit donc de charger sa voiture une demi-heure pour un trajet de plusieurs centaines de kilomètres.
Il existe aussi des modèles de bornes de recharge encore plus performants dont la puissance peut aller jusqu’à 350KW. Les véhicules sont ainsi capables d’effectuer un trajet important après seulement dix minutes de recharge.

  • La sécurité

Les voitures électriques seraient dangereuses

Certains pensent que les voitures électriques seraient plus sujettes aux accidents de la route que la moyenne. Il est à savoir qu’elles sont pourtant autant voire plus sûres que leurs homologues à moteurs à combustion. Elles sont équipées d’un système d’assistance de pointe dont les fonctions sont plus nombreuses étant donné que les voitures électriques n’ont ni embrayage ni transmission manuelle.
Des tests d’impact effectués par EuroNCAP sur les voitures électriques se sont montrés assez concluants. Les voitures électriques résistent bien aux chocs et ont obtenu les meilleures notes possibles.
En cas de choc ou d’accident, la voiture électrique déconnecte automatiquement et instantanément la batterie.
Des tests conduits par l’organisation allemande ADAC ont démontré que les véhicules électriques présentent un risque d’incendie moindre que les voitures non électriques.
Dans les rares cas d’incendie, on pourrait se demander quel impact pourrait avoir la combustion d’une batterie électrique qui serait bien différente de la combustion d’un réservoir à essence ou de diesel. Il se trouve cependant que les services de secours sont déjà préparés et formés à ces spécificités.

Un danger pour les piétons

Les voitures électriques ne produisent que très peu de son. Le conducteur n’entend quasiment pas le bruit du moteur. Bien que paisible pour les conducteurs ce manque de son peut soulever des questions quant à la sécurité des piétons. Les piétons se servent de leur ouïe autant que de leur vue lorsqu’ils traversent la rue. Il y a donc un risque qu’ils ne se rendent pas compte d’un danger imminent au moment de traverser.
Toutefois, cette question a été prise aux sérieux par les constructeurs automobiles et la législation européenne.
Ainsi, les voitures électriques sont priées d’émettre un son lorsqu’elles roulent à une vitesse inférieure ou égale à 20km/h et qu’elles effectuent une marche arrière. Certains constructeurs élèvent cette limite à 30km/h.
Dans les vitesses au-delà, le piéton pourra toujours entendre le bruit des pneus rendant ainsi la voiture audible.

Les aides de l’état

Actuellement si vous souhaitez acquérir une voiture électrique l’état pourra vous aider à financer votre projet pour la transition écologique. Il existe des endroits où trouver des reprises de votre ancien véhicule pour un voiture électrique avec des promotions.